Sensible et Sensuel…

…… Loïc.

32 ans, à mes yeux :  beau, tendre, sensible, virile, tellement sensuel et sexuel.

Il se révèle au fil des SMS (oui !).  Il devient plus téméraire, plus directif et entreprenant.

Ses mots sont crus, tendres et sans ambiguïtés.

Il s’emporte, s’abandonne dans son désir et le mien. Troublé et troublant, il est tour à tour attentif, à l’écoute, pour ensuite vivre son désir, avec hâte et impatience.

Je lui dois, mes plus belles émotions et mes plus beaux orgasmes qui n’ont rien de virtuels !

Une imagination fertile, de l’humour et cette dose d’émotions, qui rend nos jeux si indispensables !

Nous bâtissons des voyages érotiques, dans des situations ou lieux parfois improbables.

Le merveilleux est de s’embarquer, sans savoir ou le désir et les mots de « l’autre » vont nous conduire. L’idée de départ, est parfois loin du terme du voyage.

J’ai le souvenir de 3 situations exaltantes ! Un diner et une ruelle ; un lieu étrange et mystérieux….et une réconciliation aussi torride qu’urgente !

Parfois, je le confesse,  ensuite je mange mon chapeau de frustration !

J’ai l’impression de connaitre la douceur de sa peau, son odeur, savoir ce qui déclenchera le désir.

J’aime le lire et le voir s’éveiller au plaisir et l’excitation, j’aime son audace qui me bouscule, j’aime les surprises qu’il me réserve. Il semble lui aussi, au fil des messages, comprendre ce qui va me faire succomber, généreux en diable !

Grace à lui je me libère, je m’aventure sur des terrains jamais empruntés. Pour lui, je me fais soumise, douce, coquine, chienne, libertine en réponse à ses mots et ses désirs.

Il me touche par la désinvolture qu’il prend parfois, pour maintenir une distance. Faire la part entre notre cyber-histoire et la vie, sa vie.

Je respecte son indépendance, ses silences, ses escapades, sa solitude, cette autre.

La sagesse, que parfois je n’ai pas.

 

Il est ma Kam ! Et ça je veux le vivre !

J’ai pour lui des indulgences ; consciente de l’impasse dans laquelle nous évoluons. Consciente que je ne peux lui donner ce qu’l désire construire … . Peut-être aussi, ce qu’il ne pourrait assumer aux yeux de sa famille, de ses amis, son réseau social : mon âge et ce que je suis ?

Keira

 

 

 

Laisser un commentaire